to riders of free spirit

to riders of free spirit

Siberian Husky

Vice Champion de Monde 2018 en 12 chiens sprint pure race WSA en Suède

Vice Champion de Monde 2018 en 12 chiens sprint pure race WSA en Suède

Le roi « Fugitive’s WASHO » qui aura 10 ans en mai prochain, a sauvé notre championnat du monde SVEG2018

Dans ce récit, vous lirez le déroulement de notre séjour de 15 jours en Suède, loin de nous de chercher des excuses, nous sommes très heureux de ce titre de « Vice Champion du monde ».

Nous avons passé 10 jours chez Jan Walberg pour pouvoir entrainer les chiens et surtout passer de bons moments entre amis qui resteront mémorables !!!!!

Merci Jan pour la préparation des pistes que tu as tracé pour nous, 

- Une piste de 15.5km sur un lac gelé, de magnifiques paysages et une immensité devant nous, un des rêves de Patrick de pourvoir courir sur un lac gelé !!

- Une piste de 13km vallonnée, avec un tout autre décor, forêts et rochers, 

Les 2 cumulés = 19.5km

Les 2 premiers entrainements sont assez difficiles pour les chiens à cause des températures négatives allant de -15° à -30°.

Le mardi, un super entrainement avec une moyenne de 27.5km/h sur les 19.5km. La confiance nous gagnait avec Island et Jack en leaders.

Repos le mercredi avec une visite à ASARNA

Le jeudi, première déception, Island ne veut pas rendre le départ, après plusieurs tentatives, elle part, le vendredi : idem.

La paille gèle dans la remorque, nous n’avons pas pu amener trop de paille à cause du poids des véhicules et pensions en trouver facilement en Suède. Sauf qu’il y a eu une pénurie de paille vu la saison qu’ils ont eue, et pas de paille à moins de 150km, Jan parvient à nous trouver du foin, c’est mieux que rien !!!! Merci Jan et son voisin pour ce foin.

Les chiens l’apprécie beaucoup, malheureusement ce n’était pas l’idéal, les chiens attrapent un genre d’allergie au foin certainement dû aux graminées différents de chez nous et à la poussière du foin. Leurs yeux pleurent, nettoyage au sérum phy plusieurs fois par jour, nous enlevons donc le foin et mettons le reste de copaux que nous avions. Patrick demande à son ami Raf de bien vouloir nous ramener de la paille de France s’il lui reste de la place, Merci Raf pour cette paille. Les chiens sont en pleines formes quand même.

Samedi, repos et visite à SVEG

Dimanche, Island ne veut plus partir, on met Washo devant, pas d’hésitation pour lui, le team prend enfin le départ.

Le lundi avant les championnats, entrainement sur 13kms, avec un team de 12 chiens, Washo et Blue restent à la remorque, Blue étant en pleine chaleur.

Pour donner l’envie à Island de partir nous décidons de faire partir le team derrière celui d’Olivier, peut être qu’en voyant un autre team, elle prendrait mieux le départ. Après 10mn d’essai, c’est l’échec total. Nous décidons d’aller chercher Washo resté à la remorque, et le mettre devant, Washo n’était pas prévu dans le team pour ce championnat, on l’avait juste amener pour pouvoir le faire courir les entrainements et ne pas le laisser à la maison. Island prend la place d’inuit.

Le mardi, certains chiens lèvent les pattes, ils ont des micros coupures entre les coussinets, et voilà maintenant ce sont le soin des pattes en plus des yeux.

Nous prenons le départ mercredi matin pour SVEG, 1h de trajet, ça va pas trop loin !!

Nous devons d’abord passer au contrôle vétérinaire afin de pouvoir intégrer la stake, passage obligatoire !!

Les chiens sont tous auscultés, pattes, articulations, températures, check up à fond. Rien à redire sauf que ne parlant pas la même langue, nous n’obtenons pas le ticket vert mais l’orange, 6 chiens ne passent pas au contrôle du à l’allergie, nous essayons de nous faire comprendre mais bon voilà les chiens doivent être revu le lendemain mais nous avons le droit d’aller sur la stake. Première chose, vider tous les boxes à fond et remettre de la bonne paille. Nous sommes très surpris par ce contrôle, les chiens vont très biens, ils mangent, boivent bien, bougent très bien à la stake, ne toussent pas, seuls quelques yeux coulent mais beaucoup d’amélioration depuis le début de cette allergie.

Le jeudi matin, 8h30, les vétérinaires reviennent contrôler les chiens, pas de soucis pour 5, sauf Foxi qui ne peut pas courir !!!!! La stupéfaction, on entend « contagion », Foxi n’avait rien pour nous, pas les yeux qui pleurent, rien, et pourtant on les connait bien nos chiens, décision prise par Patrick et moi, pas question de courir ce Championnat sans Foxi, c’est un wheel et il fait parti de l’équipe, Merci Virginie qui a réussi à faire décider un vétérinaire de refaire un contrôle sur Foxi le vendredi matin à 8h.

Le moral est dans les chaussettes, même plus envie de participer à ces championnats, on accumule les désillusions.

8h vendredi matin, Foxi va beaucoup mieux et peut courir pour les vétérinaires, on n’a pas vu de changement pour nous il allait bien !! Par contre, Foxi sera vu après chaque manche et tous les matins. Donc pour nous c’est bon, on participe à ce Championnat mais restent encore le départ du team dans nos esprits avec Island !!!!

Déroulement des manches :

Vendredi : la piste part faire une boucle et revient longé le départ, la neige est tombé et 5 cm de neige recouvre la piste qui devient lourde. Nous décidons de mettre Washo et Jack en leader afin d’assurer le départ du team. Les chiens sont énervés. Au passage qui longe le départ, on voit bien que Washo est en retrait, Jack, son fils est plus rapide. Il termine à la 2éme place, on est heureux.

Samedi : on risque le tout pour le tout, un gros stress pour tous. Un départ très chaotique, 2 hésitations et beaucoup d’encouragement de Patrick et enfin les leaders prennent le départ. Piste dur comme Patrick les aime. Vers les 8 km, Yépa s’emmêle une patte et n’arrive pas à se démêler. Il faut arrêter et planter l’ancre. Au bout de 12 kms Mongo le plus jeune du team montre des signes de faiblesse, Patrick préfère temporiser le team et ne pas le mettre dans le sac à chien, il sait déjà que ce sera la dernière manche pour Mongo, un chien qui nous a prouvé toute sa valeur, sa volonté, son courage et son will to go, un chien très prometteur pour les années à venir. On reste à la 2éme place.

Dimanche : nous reprenons le risque de mettre Island en leader, risque mal calculé, elle ne veut pas prendre le départ, obligé de changer de chien de tête sur le départ, la cohésion des Handlers et le changement fut très rapide, Patrick perd entre 20/25 secondes, le moral n’est pas au beau fixe. Grosse déception, trop de pression pour Island, trop de stresse, elle n’a pas assez de mental pour être devant mais elle a toute sa place dans le team en roue, c’est une chienne qui relance le team et extraordinaire et dorénavant plus en leader dans ce team.

Au temps intermédiaire, Patrick est devant ses concurrents, incroyable vu le départ qu’il fait !! Il finit très heureux en ayant fait des pointes de 36km/h. Sur son GPS, il était à 29km/h de moyenne à 12 kms.

Washo était inférieur à Jack en vitesse, mais il a su temporisé le team tout au long de ces manches, sans lui, Patrick n’aurait pas fini ce championnat du monde, Merci Washo.

Merci SVEG2018 et la WSA pour ces Championnats du monde

Les magnifiques paysages me resteront gravés dans ma mémoire, les suédois vous avez un beau pays. Merci à toute l’équipe de France pour leur aide et soutien, une très belle équipe qui a su s’entraider tout au long de ces championnats. Bravo Marie pour ton rôle de capitaine d’équipe que tu as su tenir, voir plus loin pour l’avenir…

Bravo à tous nos chiens, Jack, Island, Yépa, Yota, Blue, Tarro, Mongo, Washo, Hopy, Foxi, Chuck et Guy.

Encore des améliorations à travailler pour les années à venir, Blue était en chaleur et nous avons profité de notre séjour en Suède pour la faire saillir par un chien extérieur à notre chenil, c’est une première pour les To riders of free spirit de faire saillir une femelle avec une autre lignée. 

Un grand merci à tous nos sponsors, Greenheart-Premiums pour son alimentation génial, la mairie de Corps-nuds, Esprit ouverture et à tous nos donateurs particuliers……..

Un très grand merci à Dylan pour s’être occupé du reste de la meute, et des autres animaux, 

Les femelles venant en chaleur, Yépa sera saillie par Tarro et Waka par l’incroyable Washo.

Sylvie